Oct. 15
Editée à l'origine par Sun Microsystems puis par Oracle Corporation, OpenOffice est aujourd'hui entre les mains d'Apache.

OpenOffice est une suite bureautique entièrement gratuite.

OpenOffice comporte un traitement de texte, un tableur, un logiciel de présentation et un éditeur HTML.

Tous ces logiciels sont compatibles avec les formats des suites Office de Microsoft (Word, Excel, etc), ce qui vous permettra d'échanger des documents sans aucun problème.

télécharger ici (version windows)


L'interface assez proche de celle de Microsoft Office comporte de nombreuses options qui n'ont pas à pâlir face à celles de la suite du géant de Redmond.

A noter que les formats natifs d'OpenOffice donnent des fichiers au moins deux fois plus compacts que son concurrent Microsoft. Le format de fichier est ouvert (documenté) ce qui fait que l'on perd, en cas de problème de fichier, que le minimum d'informations.

Un nouveau "Centre de démarrage", de nouvelles icônes, un contrôle du zoom dans la barre d'état, un nouveau système d'annotation des textes sont les nouveautés les plus visibles de cette dernière version de la suite Apache OpenOffice. Le tableur "Calc" supporte maintenant 1024 colonnes par feuille, quant à "Writer", l'affichage de plusieurs pages en même temps est désormais possible. La création et la modification des diagrammes et illustrations ont été revues et enrichies. Côté compatibilité, on notera la prise en charge du standard ODF 1.2 (OpenDocument Format). On notera également les corrections de nombreuses petites imperfections et bugs, ainsi qu'une meilleure exportation de feuilles de calcul au format HTML. La nouvelle version apporte une amélioration de la stabilité ainsi qu'une flopée de nouvelles extensions.

OpenOffice est assurément l'alternative à Office, pour tous ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir la suite de Microsoft.




source : pc astuces



Posté par Choumi

0 Rétroliens

  1. Pas de rétroliens

0 Commentaires

Afficher les commentaires en(Vue non groupée | Vue groupée)
Pas de commentaires
L'auteur n'a pas autorisé l'ajout de commentaires pour ce billet.