Mars 14
Sous prétexte de mieux nous servir, la pub nous traque sans relâche. Mais les navigateurs Web proposent des solutions pour avoir la paix.

Depuis peu, les principaux navigateurs Internet sont munis d'outils antitracking. Des systèmes qui, en pratique, ne sont malheureusement pas parfaits.

Internet Explorer 9 et les listes

La version quasi finale d'Internet Explorer 9 inclut une nouvelle fonction de protection de la vie privée. Elle s'active en passant par le menu Clé à molette/Sécurité, puis Protection contre le tracking. Cette protection fonctionne en activant une liste d'adresses Internet auxquelles vous refusez le droit de recevoir des informations concernant votre navigation.
Problème : Microsoft ne livre aucune liste préconfigurée et ne le fera pas. Des éditeurs tiers devront donc publier de telles listes. En attendant, vous pouvez générer une « liste personnalisée » fondée sur votre historique de navigation. Mais c'est peine perdue que de vouloir utiliser cette dernière, car sont automatiquement incluses dans la liste des dizaines d'adresses vitales pour que les sites s'affichent correctement.


Chrome persiste et signe

Pour Chrome, Google n'a, pour l'instant, pas souhaité intégrer directement dans le navigateur un outil interdisant le ciblage. La solution maison provient d'une extension, Keep My Opt-Outs, à installer manuellement. Il suffit de lancer le navigateur à l'adresse https://chrome.google.com/extensions.
Dans le formulaire en haut de la page, entrez Keep my opt-outs, puis cliquez sur le premier résultat et installez l'extension. En l'activant, vous déclarez aux régies publicitaires ne pas vouloir être ciblé par la publicité : vous « sortez » (opt-out) du système de ciblage. Mais si elle est intéressante, la manœuvre reste limitée : Google ne cible avec cette extension que les régies publicitaires membres de la Network Advertising Initiative (NAI), loin de représenter toutes les régies. Elle se concentre d'ailleurs essentiellement sur les régies américaines.

Autre problème évident, les annonceurs ont chacun leur façon d'interpréter votre décision, votre opt-out. Certains comprennent qu'il ne faut plus vous traquer, tandis que d'autres se contentent de ne plus afficher de publicité ciblée… et continuent de vous épier. Malgré tout, l'extension conserve un intérêt : lorsque vous refusez à une régie de vous traquer, celle-ci dépose sur votre ordinateur un cookie destiné à l'en informer, chaque fois qu'une de ses publicités devrait s'afficher. Si vous effacez vos cookies vous retombez du coup dans les mailles du filet ! Mais avec l'extension Keep My Opt-Outs, le navigateur garde trace de votre refus d'être ciblé.


Firefox 4 crie votre refus

Dernière initiative en date, Do Not Track, qui vient d'être intégré dans la version bêta la plus récente de Firefox 4. La fonction s'active dans le menu Options, à l'onglet Avancé : il faut cocher la ligne Tell web sites I do not want to be tracked. Ici, pas de partenariat avec un conglomérat, comme pour Google et la NAI : l'option se contente d'ajouter à toutes vos connexions sur des sites un message sibyllin, « ne me traquez pas ». Encore faut-il que les annonceurs prennent en compte ce message… La façon dont ce dernier est transmis n'est pas standardisée ? n'en tiennent compte que les sites prévus pour, c'est-à-dire aucun pour l'instant ? et non contraignante. Bref, s'il s'agit de l'approche la plus universelle, elle est assez utopique. Et ne pourra, au mieux, avoir des effets concrets que dans de longs mois.


Notre solution antipub :

Pour utopique qu'elle soit, la direction prise par la fondation Mozilla, éditrice du navigateur Firefox, semble la plus intéressante. Pour l'heure, Firefox 3.6, avec les extensions Beef Taco et AdBlock Plus, est le moyen le plus efficace de ne pas laisser les publicitaires vous cibler. Pour rendre AdBlock Plus performant, vous devrez sélectionner dans ses options l'abonnement à la liste « Liste FR + EasyList ». Et n'hésitez pas à passer à la version 4 de Firefox, dès qu'elle sera sortie…



source : 01 net


Posté par Choumi

0 Rétroliens

  1. Pas de rétroliens

0 Commentaires

Afficher les commentaires en(Vue non groupée | Vue groupée)
Pas de commentaires
L'auteur n'a pas autorisé l'ajout de commentaires pour ce billet.