Oct. 29
Deux étudiants suisses ont reproduit à distance les mots saisis sur un ordinateur en interceptant les ondes électromagnétiques émises lors de la pression des touches.

Martin Vuagnoux et Sylvain Pasini, du Laboratoire de sécurité et de cryptographie de l’Ecole polytechnique de Lausanne, se sont attaqués à onze modèles de clavier différents à l’aide d’une antenne radio et d’une machine espion : aucun n’a résisté.

L’un des piratages a fonctionné à plus de 20 mètres de distance, rapporte le site 20min.ch


Source : Courrier International

Posté par Fredo

0 Rétroliens

  1. Pas de rétroliens

0 Commentaires

Afficher les commentaires en (Vue non groupée | Vue groupée)
Pas de commentaires
L'auteur n'a pas autorisé l'ajout de commentaires pour ce billet.