Mai 18
La phase de montage d'un film est toujours délicate et mieux vaut disposer du logiciel adéquat.

En effet, suivant votre niveau (débutant, utilisateur occasionnel ou aguerri), vos attentes, vos exigences et le format d'enregistrement de votre matériel, tous les logiciels ne se valent pas. Mieux vaut donc être vigilant !
Dans un premier temps, le format d'enregistrement de votre Caméscope déterminera votre choix. Les formats standards tels que le DV et le Mpeg2 sont maintenant très bien reconnus par les logiciels de montage. En revanche, il n'en va pas de même pour d'autres plus récents - mais qui devraient se généraliser très vite -, comme les formats HD (en particulier l' AVC-HD propre aux caméscopes à cartes). Quatre des logiciels que nous avons retenus les prennent en charge. En théorie, car dans la pratique, vous verrez que, même avec un PC haut de gamme, ce n'est pas toujours le cas.
Le format de sortie est aussi à prendre en considération : outre la classique gravure sur DVD, l'édition de disques Blu-ray ou encore l'encodage de votre film pour un téléphone portable, un iPod, une PSP, votre site Web, votre espace YouTube sont désormais d'actualité... Mais tous les logiciels n'offrent pas les mêmes possibilités !
Pour choisir le bon, seuls deux critères comptent : la facilité de prise en main, et le niveau et le nombre de fonctions. Il y a quelques années encore, les deux étaient incompatibles. Réaliser un travail de montage complexe avec un outil ardu demandait de longues heures d'astreinte (et quelques nuits blanches !). A l'inverse, on pouvait opter pour un logiciel plus simple pour y passer moins de temps... mais au détriment du résultat final moins élaboré.
Aujourd'hui, les éditeurs ont bien compris la nécessité de se mettre à la portée de tous, en offrant un maximum de fonctions. Et les deux types de logiciels du marché offrent des résultats quasi identiques. Les premiers, créés au départ pour le grand public (comme ceux de Ulead ou Pinnacle) sont devenus de plus en plus puissants et complexes au fur et à mesure des versions. Les seconds, issus du monde professionnel (comme ceux d'Adobe et de Sony), ont fait le chemin inverse en se simplifiant.


Conseils Pratiques :

Force est de constater que les suites vidéo sont devenues de véritables « usines à gaz » capables de gérer simultanément plusieurs fichiers vidéo et de leur adjoindre toutes sortes d'effets et de filtres, tous plus gourmands les uns que les autres en ressources matérielles.
Voici quelques astuces afin d'optimiser au mieux votre PC :
- lorsque vous travaillez, fermez toutes les autres applications afin de permettre à votre logiciel de disposer de toutes les ressources mémoire et processeur,
- brancher un deuxième disque dur (interne ou externe) pour y stocker vos fichiers vidéo capturés est presque incontournable. Surtout si vous avez beaucoup de rushes. Votre disque système, déjà accaparé par Windows et votre logiciel de montage, ne s'en portera que mieux. Pas de demi-mesure, choisissez un disque 3,5 pouces de grande contenance (250 Go au minimum),
- même si la fiabilité semble aujourd'hui de mise, n'oubliez jamais d'enregistrer régulièrement votre travail,
- si vous travaillez sur des formats HD, un processeur double coeur et 2 Go de mémoire vive sont indispensables.


Petit Lexique :

AVC-HD (Advanced Video Coding)
Norme de compression qui permet de faire tenir jusqu'à 1 h 30 de vidéo en qualité DVD-Vidéo haute définition, sur un simple CD-Rom. Egalement nommée H264 ou Mpeg4 part 10, elle a été adoptée en standard par Sony et Panasonic pour leurs gammes de Caméscope Full HD grand public.

Blu-ray
Format de disque réinscriptible, soutenu par Philips, Sony et Samsung, concurrent du HD DVD et qui vise à remplacer les DVD. Utilisant un laser bleu, cette technologie permet notamment de stocker des contenus haute définition sur 25 Go (disque simple couche) ou 50 Go (disque double couche).

DV (Digital Video)
Norme de vidéo numérique adoptée par tous les constructeurs. Elle correspond à la génération de caméras, Caméscope et magnétoscopes qui enregistrent la vidéo (ainsi que le son) sur des cassettes magnétiques, mais sous forme numérique.

HD
Une image HD, pour haute définition, est composée soit de 1 280 points sur 720 lignes (format HD Ready), soit de 1 920 points par 1 080 lignes (format Full HD) en opposition avec le format SD (pour Standard Definition) qui est composé de 720 points par 576 lignes en Europe.

Mpeg2
Norme de compression vidéo, version améliorée du Mpeg1, caractéristique des DVD-Vidéo, des caméscopes à disque optique ou disque dur et de la diffusion télévisuelle numérique par câble ou satellite. La définition d'image varie de 576 x 420 (SVCD) à 720 x 576 points (DVD) en 25 images par seconde.


VideoStudio 11.5 Plus (ULead)

Beaucoup d'atouts pour ce logiciel, qui ravira tout autant les utilisateurs aguerris que les débutants : facilité d'utilisation, efficacité, diversité des formats acceptés...

Simplicité et efficacité sont les mots qui viennent à l'esprit lors de l'utilisation de la version 11.5 Plus de VideoStudio.
L'interface fonctionnant sur le principe d'onglets (capture, édition, effets...) se révèle très agréable à l'usage. En ce qui concerne les formats pris en charge, c'est le seul logiciel de ce comparatif à avoir accepté tous les fichiers soumis : du format QuickTime en passant par le DivX, le DV, l'AVC-HD ! Le montage est un vrai plaisir tant l'ergonomie a été bien pensée.
Les fonctions de base sont agencées de manière très intuitive. Et l'on devient très vite expert dans l'art de couper, raccourcir, imbriquer des clips. La bibliothèque d'effets et de transitions est en plus très vaste. Leur manipulation devient vite un jeu d'enfant, grâce, notamment, à la gestion aisée des images-clés. Malheureusement, certains effets pourtant classiques, comme l'incrustation, manquent d'efficacité. Enfin, la gestion du son Dolby Digital 5.1, la possibilité d'exporter votre projet dans de nombreux formats de fichiers (pour iPod, PSP, smartphones... et même YouTube), ou bien encore la prise en charge de la gravure sur DVD ou disque Blu-ray, font de cette version un outil très homogène qui ravira les débutants comme les utilisateurs plus aguerris.

Ce qu'il vous faut :
PC 2 à 2,4 GHz
2 Go de mémoire vive
5 Go sur le disque dur
Windows XP SP2 et Vista
Prix : entre 80 et 100 €



Vegas Movie Studio 8.0 Platinum (SONY)

Après une phase d'adaptation, vous apprécierez la stabilité et la réactivité de ce produit, ainsi que la variété des effets proposés.

Que vous ayez fait ou non vos armes dans le domaine du montage vidéo, l'interface de Vegas vous demandera un temps d'adaptation, ne serait-ce que par la disposition inhabituelle des fenêtres. Lors de l'acquisition des images, il est d'ailleurs indispensable de définir au préalable vos préréglages de capture (format, dossier de destination...) et de projet (paramètres du projet final). A l'exception des formats WMV de Microsoft et du DivX, Vegas accepte tous les fichiers semi-professionnels et grand public (DV, HDV, AVC-HD), et la lecture se fait sans aucune saccade pourvu que votre ordinateur soit assez puissant.
N'acceptant qu'un maximum de trois pistes vidéo, le logiciel reste stable et réactif : le balayage audio (faculté de lire un son au ralenti ou en accéléré) et le redimensionnement des clips à la volée sont là pour en témoigner.
Après un détour quasi obligatoire par les didacticiels, la navigation par onglets s'avère très pratique. Dès lors, vous pourrez découvrir les 220 transitions et les 350 effets proposés, d'autant que la manipulation des images-clés pour les modifier est vraiment agréable. Dans cette liste impressionnante, soulignons particulièrement la fonction d'incrustation réellement performante et un outil puissant de réglage des couleurs afin d'affiner au mieux vos images. Une fois le montage achevé, vous pouvez exporter votre projet vers DVD Architect (inclus) : un outil de création de DVD tout aussi complexe que Vegas, mais pointu et efficace. Malheureusement, les formats d'exportation sont assez limités : pas de prise en charge de votre iPod ou de votre Zune.
Ce logiciel s'adresse avant tout aux passionnés du montage !

Ce qu'il vous faut :
PC 2 à 2,4 GHz
2 Go de mémoire vive
5 Go sur le disque dur
Windows XP SP2 et Vista
Prix : entre 80 et 100 €



Studio Plus Version 11 (Pinnacle)

Organisez vos dossiers, paramétrez vos réglages et vos préférences, et vous prendrez plaisir à naviguer avec ce logiciel sobre et puissant.

Passé l'installation et le lancement du logiciel qui semblent interminables, l'interface, qui adopte, elle aussi, le système de navigation par onglets, séduit par sa sobriété. Le fait qu'elle soit entièrement redimensionnable est idéal pour peu que vous possédiez un grand écran. Pourtant, à l'usage, elle n'est pas aussi pratique qu'il n'y paraît : naviguer dans les dossiers et les boutons pour retrouver les clips devient vite fastidieux. Prenez garde, donc, de bien organiser les dossiers dans lesquels vous stockez vidéos, photos et sons afin de ne pas vous perdre dans les méandres de votre disque dur. Par ailleurs, pensez à bien paramétrer vos réglages de capture et vos préférences de projet car ceux proposés par défaut peuvent être inadaptés au projet final (sortie sur cassette, fichier vidéo pour un DVD, pour le Web...).
Passé ce préambule, vous profiterez alors pleinement des différents outils mis à disposition pour réaliser votre film de bout en bout. A signaler notamment, un générateur de texte pratique et simple d'utilisation, le générateur de musique Scorefitter qui crée automatiquement un fond musical de la même durée que votre vidéo, et un outil d'édition de DVD pratique. Le principal atout de Studio Plus réside en fait dans la puissance de son moteur (emprunté au célèbre logiciel de montage professionnel Avid Liquid).
Dès lors que vous travaillez sur un projet gourmand en ressources (format haute définition avec beaucoup d'effets, par exemple), stabilité, souplesse et réactivité sont au rendez-vous.
Pour vous en convaincre, essayez donc la superposition (image dans l'image) de deux clips au format AVC-HD : la lecture simultanée des deux fichiers est d'une fluidité à toute épreuve !

Ce qu'il vous faut :
PC 2 à 2,4 GHz
2 Go de mémoire vive
5 Go sur le disque dur
Windows XP SP2 et Vista
Carte graphique 3D 128 Mo
Prix : entre 80 et 100 €



Adobe Premiere Elements (Adobe)

En matière de clarté et d'ergonomie, ce produit arrive bon premier. De plus, il intègre un organiseur, outil très pratique pour bien classer ses différents fichiers.
Chapeau bas pour Adobe qui remporte, selon nous, la palme d'or de la clarté et de l'ergonomie. L'interface est sobre et épurée, avec seulement trois onglets : Modifier, Créer des menus et Partager. Dans le même esprit, les fonctions disponibles dans la ligne de temps sont aisément identifiables. A signaler d'ailleurs, l'excellent outil Extension temporelle qui permet de modifier la vitesse d'un clip à la volée.
A l'usage, le logiciel s'avère performant : l'incrustation en chrominance, même réalisée dans de piètres conditions d'éclairage, en est l'illustration.
A souligner également, les modules de titrage et de création de menus DVD, qui vous permettront de personnaliser vos créations dans les moindres détails.
Autres nouveautés intéressantes : à l'instar de Photoshop Element, Premiere Element intègre, par exemple, un organiseur très pratique qui permet de classer et d'étiqueter vos fichiers pour les tenir à disposition quel que soit le projet sur lequel vous travaillez. Effets et transitions sont présentés de manière ingénieuse : un simple passage de votre souris sur l'icône de votre choix vous en donne un aperçu !
Citons également le filtre de stabilisation d'images pour restaurer une prise de vues « hésitante » ou encore le détecteur automatique de tempo pour ajuster votre montage au rythme de la musique. Les débutants ne sont pas en reste avec la possibilité de créer automatiquement un film en fonction d'un thème choisi (mariage, anniversaire...).
Dans cette version 4, Adobe parvient enfin à rendre accessible au grand public son logiciel pourtant issu du monde professionnel.
Deux fausses notes subsistent : l'absence de prise en charge du codec AVC-HD et l'impossibilité d'installer le logiciel sur les processeurs AMD antérieurs aux Athlon 64 et Opteron.

Ce qu'il vous faut :
PC 2 à 2,4 GHz
2 Go de mémoire vive
5 Go sur le disque dur
Windows XP SP2 et Vista
Carte graphique 3D 128 Mo
Prix : entre 80 et 100 €



Video Deluxe 2008 Plus (Magix)

Quelques déconvenues au démarrage, puis de bonnes surprises, comme la prise en charge du Blu-ray et la possibilité d'enregistrer des émissions avec suppression automatique des publicités !
De prime abord, cette nouvelle mouture de Video Deluxe ne séduit pas franchement.
Jugez plutôt : pour pouvoir numériser des images filmées par un Caméscope DV, il a fallu télécharger une mise à jour. Ensuite, pour importer des fichiers au format AVC-HD ou pour profiter du Dolby Digital 5.1, un lot de plug-in facturé 15 euros était indispensable. Enfin, lors des tests, les vidéos au format Full HD n'étaient pas toujours lues de manière fluide... Un comble !
Passées ces déconvenues, nous avons retrouvé le logiciel très pointu que nous connaissions, agrémenté de nombreuses nouvelles fonctions. En voici une liste non exhaustive : prise en charge du Blu-ray, enregistrement d'émissions de télévision à l'aide du Media Center fourni avec suppression automatique des publicités ; capture de vidéos sur l'écran du PC (YouTube) ; export du projet au format Flash Video (pour une mise en ligne ultérieure sur un site) ; édition de raccourcis clavier pour les fonctions que vous utilisez le plus souvent...
Hormis la multitude d'effets et de filtres qui ont fait sa renommée, Magix propose un logiciel de titrage vraiment plaisant à l'usage. Autre avantage : les images-clés pouvant être gérées directement dans la ligne de temps, vous variez les effets sans avoir à passer par un menu ou une nouvelle fenêtre ! L'outil de création de DVD nous a également séduits avec, notamment, la possibilité de personnaliser les menus dans l'éditeur du logiciel de montage. L'interface a, quant à elle, largement gagné en clarté par rapport à la version précédente.
Complet, puissant et bien épaulé par des tutoriaux et une notice explicite, ce logiciel peut s'avérer, même pour un néophyte, un bon investissement... à condition d'éviter le format HD.

Ce qu'il vous faut :
PC 2 à 2,4 GHz
2 Go de mémoire vive
5 Go sur le disque dur
Windows XP SP2 et Vista
Prix : entre 80 et 100 €



Photos & Vidéos à la TV (Micro Application)

Un logiciel particulièrement adapté aux débutants, pour naviguer étape par étape avec une facilité déconcertante.
Si vous débutez dans le domaine du montage de vidéo sur PC, alors Photos&Vidéos à la TV est fait pour vous. En effet, c'est le seul logiciel à intégrer clairement la phase du montage dans un processus global.
En d'autres termes, le logiciel vous prend par la main depuis l'acquisition de vos images dans l'ordinateur jusqu'au produit fini (sur DVD ou autre support) et le tout dans un sentiment de facilité déconcertant. Du point de vue de l'interface, toutes les étapes et les outils à disposition sont clairement indiqués sous forme d'icônes en dessous de la barre des menus. L'ajout d'éléments à votre montage se fait naturellement par glisser-déposer dans la ligne de temps. Cette simplicité d'utilisation ne s'est pas faite au détriment des fonctions : 240 transitions, 100 filtres, 1 500 bruitages... Ce n'est assurément pas le moins bien fourni des logiciels de ce comparatif.

Pour l'exportation de votre projet sous forme de fichier, le choix est vaste : du téléphone portable au téléviseur HD, aucun support de diffusion ne semble avoir été oublié. Quant au module de création de DVD, il est sans fioriture mais remplit tout à fait son rôle.
Bien entendu, ne vous attendez tout de même pas à affiner votre montage comme un pro : la gestion délicate des images clés et l'incrustation en chrominance approximative en sont la parfaite illustration.
Enfin, dernier reproche, le logiciel, pourtant estampillé haute définition, ne prend pas en charge le format AVC-HD des caméscopes grand public !

Ce qu'il vous faut :
PC 2 à 2,4 GHz
2 Go de mémoire vive
5 Go sur le disque dur
Windows XP SP2 et Vista
Prix : entre 80 et 100 €




source : 01net

Posté par Choumi

0 Rétroliens

  1. Pas de rétroliens

0 Commentaires

Afficher les commentaires en (Vue non groupée | Vue groupée)
Pas de commentaires
L'auteur n'a pas autorisé l'ajout de commentaires pour ce billet.